• Rapport de responsabilité 2020

  • Le Groupe BNP Paribas au Luxembourg

    Toutes les activités du Groupe BNP Paribas au Luxembourg

novembre 23, 2016 -

Les Elite Entrepreneurs : ambitions et perspectives d’investissement

Envoyer à un amiEnvoyer à un ami ImprimerImprimer

Le rapport « Entrepreneur BNP Paribas 2017 » est l’une des plus vastes études internationales,  réalisée auprès de 2 650 entrepreneurs multimillionnaires de 21 pays, à la tête d’un patrimoine total cumulé de 40 milliards de dollars.

Cette année, le rapport se penche sur les entrepreneurs les plus accomplis qui détiennent en moyenne un patrimoine de 14,9 millions USD: les Elite Entrepreneurs.

« En 2017, les Elite Entrepreneurs sont à la tête de plusieurs entreprises et contribuent largement à l’économie mondiale », précise Sofia Merlo, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management. « Même s’ils réalisent entre 50 et 65 % de leur activité sur leur marché domestique, leur approche du business s’internationalise de plus en plus. »

« Leurs investissements sont particulièrement diversifiés et bénéficient d’une répartition équilibrée entre différentes classes d’actifs », explique Vincent Lecomte, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management. « Les Elite Entrepreneurs sont prêts à réinvestir, si l’opportunité se présente, la majeure partie de leur patrimoine soit 71 % de leur portefeuille financier. Près de 20 % de leurs investissements sont réalisés dans le « private equity » ou les  «angel investments».

  • Les Elite Entrepreneurs ont créé 3,5 entreprises en moyenne.
  • Les 5 marchés les plus importants en termes d’opportunités entrepreneuriales sont les États-Unis, la Chine, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni.
  • 71 % des Elite Entrepreneurs ont un héritage familial dans l’entrepreneuriat. Cette tendance est encore plus prononcée chez les «Millennipreneurs », entrepreneurs de moins de 35 ans,
  • Les trois secteurs les plus créateurs de richesse sont : les technologies de l’information, Internet, le mobile et le digital, et l’industrie manufacturière.

Cette étude a porté sur 5 profils d’Elite Entrepreneurs spécifiques :

Les ULTRAPRENEURS, avec un patrimoine à investir supérieur à 25 millions USD.

  • 77 % considèrent la RSE comme un aspect important, voire extrêmement important, de leurs entreprises et de leurs investissements. Dans leur portefeuille actuel, les Ultrapreneurs consacrent 9 % du total de leurs actifs à des investissements socialement responsables (ISR).
  • Parmi tous entrepreneurs sondés, ce sont les plus optimistes puisque 71 % d’entre eux prévoient une augmentation de leurs bénéfices au cours des 12 prochains mois.
  • Selon eux,  les 5 marchés les plus importants en termes d’opportunités sont les États-Unis (70 %), la Chine (67 %), l’Allemagne (64 %), la France (57 %) et le Royaume-Uni (55 %).
  • À la suite d’une rentrée de liquidités, provenant par exemple de la vente d’une entreprise, les Ultrapreneurs prévoient d’affecter 15 % de leur patrimoine dans le « private equity » ou les investissements « angel ». En moyenne, ils sont prêts à investir à hauteur de 10 % dans de nouvelles entreprises qu’ils s’apprêtent à lancer.

Les SERIALPRENEURS détiennent ou ont créé au moins 4 entreprises en activité.

  • Le nombre moyen d’entreprises créées par un Serialpreneur est de 7,5, soit près de 4 fois plus que la moyenne des autres entrepreneurs qui, en règle générale, ont créé 1,7 entreprise.
  • Le chiffre d’affaires annuel de leur principale activité s’élève à 10,3 millions USD, de 37 % supérieur aux recettes annuelles moyennes générées par les autres entrepreneurs.
  • 21 % des Serialpreneurs considèrent que leur prochaine grande opportunité sera « la création d’une nouvelle entreprise dans un nouveau secteur d’activité ».
  • Les 5 pays abritant le pourcentage le plus élevé de Serialpreneurs sont l’Inde, la France, les États-Unis et l’Indonésie. 

Les MILLENNIPRENEURS sont nés entre 1980 et 2000

  • Ils expriment tous une forte volonté de devenir des Serialpreneurs : 31 % d’entre eux sont déjà propriétaires de plusieurs entreprises.
  • Les trois principaux secteurs d’activité dans lesquels ils ont constitué la majeure partie de leur patrimoine sont les technologies de l’information, l’Internet/mobile et le digital, et l’ingénierie.
  • 43 % des Millennipreneurs (âgés de moins de 35 ans et qui ont créé au moins 4 entreprises à ce jour) ont identifié l’« Éducation » comme une opportunité de création de richesse qu’ils peuvent approfondir grâce à leur implication au sein de nombreuses entreprises. En outre, 42 % des Serial Millennipreneurs considèrent la « révolution de la communication » comme une opportunité de croissance future alors que 39 % misent sur la « révolution scientifique et technologique ».

Les FEMMES ENTREPRENEURS

  • Les Femmes Entrepreneurs Elite détiennent un patrimoine personnel moyen de 15,9 millions USD. Elles ont en règle générale créé 4 entreprises dans leur vie, et leur activité principale génère un chiffre d’affaires annuel d’environ 8,6 millions USD. Sur ces trois aspects, les Femmes affichent en moyenne des performances supérieures à leurs homologues masculins.
  • Pour réussir, elles mettent en avant la nécessité d’une préparation méticuleuse et de disposer de connaissances solides. Elles précisent également que le meilleur moyen de surmonter les doutes est d’améliorer leur degré de connaissance.
  • Les femmes sont plus nombreuses que les hommes à faire partir de la  première génération d’entrepreneurs à succès. Un tiers n’ont aucun antécédent entrepreneurial dans leur famille.
  • Leur objectif est d’obtenir à la fois des répercussions positives pour leur business et un impact sur la société. Elles ont conscience de l’héritage qu’elles souhaitent laisser aux futurs entrepreneurs, hommes comme femmes, afin qu’ils suivent le chemin qu’elles auront tracé. 

Les BOOMERPRENEURS sont des baby-boomers âgés de plus de 55 ans.

  • Les Boomerpreneurs ont débuté leur vie entrepreneuriale bien plus tardivement. Ils ont créé leur première entreprise à 37 ans, soit 13 années de plus que les Millennipreneurs qui, en règle générale, ont démarré leurs activités vers l’âge de 25 ans.
  • Au cours des cinq prochaines années, les Boomerpreneurs seront les plus susceptibles d’avoir recours aux « fonds d’investissement », au « private equity » et à la « levée de fonds » pour procéder à de futurs investissements entrepreneuriaux.
  • 57 % d’entre eux se disent prêts à favoriser le « Crowd funding » pour leurs investissements entrepreneuriaux dans les 5 prochaines années.
  • 80 % des Boomerpreneurs en Italie et à Hong Kong marquent une préférence pour l’implication de leur famille dans la gestion future de leurs entreprises. En France, 68 % font preuve de la même volonté d’impliquer les membres de leur famille dans cette gestion, que ce soit de manière active ou passive.

Découvrez le rapport sur bnpparibas

Accédez à la version digitale sur l’application « Voice of Wealth» sur l’App Store ou sur le Google Play Store.