• Rapport de responsabilité 2020

  • Le Groupe BNP Paribas au Luxembourg

    Toutes les activités du Groupe BNP Paribas au Luxembourg

novembre 6, 2015 -

Résultats du « BNP Paribas Global Entrepreneur Report 2016 » : l’une des plus grandes études internationales réalisée auprès de 2600 entrepreneurs dans 18 pays

Envoyer à un amiEnvoyer à un ami ImprimerImprimer

L’étude dévoile l’émergence des « Millennipreneurs », nouvelle génération  d’entrepreneurs de moins de 35 ans :

  • Ils ont déjà lancé en moyenne 7,7 entreprises contre 3,5 pour leurs ainés
  • En moyenne leur chiffre d’affaires est supérieur de + 43% à celui de la génération des Baby Boomers
  • 78% d’entre eux ont une histoire familiale dans l’entrepreneuriat
  • Les femmes Millennipreneurs prévoient une marge bénéficiaire de près de 35% en 2015

Cette année, le « BNP Paribas Global Entrepreneur Report 2016 »  révèle l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs de moins de 35 ans « les Millennipreneurs », issus de la génération des Millennials (ou « Génération Y ») nés entre 1980 et 1995. Leur approche du business en termes d’ambition, de résultats et de leadership est différente des autres générations.

« Ils créent plus d’entreprises, avec davantage d’effectifs et attendent plus de bénéfice. Ils s’intéressent, certes, à la nouvelle économie, mais sont aussi très actifs dans les secteurs traditionnels comme le commerce et les services financiers », commente, Vincent Lecomte, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management.

« Au sein de la banque privée, en s’appuyant sur notre forte présence internationale, nous nous attachons à prendre en compte les attentes de cette clientèle notamment en matière de Private Equity et d’Investissements Socialement Responsables  ».

Zoom sur les femmes entrepreneurs :

L’étude se penche également sur les femmes entrepreneurs : « Le rapport révèle que les femmes sont plus ambitieuses et ont plus de succès que leurs homologues masculins. Elles ont une approche différente de l’entrepreneuriat en termes de leadership, de financement et de résultats. Cette étude apporte un éclairage sur leurs attentes et  conforte notre volonté de les accompagner plus spécifiquement dans leur développement», poursuit Sofia Merlo, Co-CEO de BNP Paribas Wealth Management.    

L’étude « BNP Paribas Global Entrepreneur Report 2016 » conduite par le cabinet Scorpio Partnership décrypte les comportements de près de 2 600 entrepreneurs fortunés* répartis dans 18 pays (Asie, Europe, Etats-Unis) et représentant un patrimoine cumulé de plus de 17 milliards de dollars. La première édition était consacrée à l’identification de ces entrepreneurs à succès, la seconde se penche sur leur approche du business, leurs ambitions, leurs motivations et leurs investissements depuis un an au niveau international.

Les régions les plus attractives :

  • Les Etats-Unis (1), la Chine (2) et l’Allemagne (3) figurent en tête des pays plébiscités par les entrepreneurs pour lancer une activité.
  • En termes de croissance des profits, ce sont les entrepreneurs basés en Chine, en Inde et en Turquie qui réalisent la meilleure année.

La Chine réunit la proportion la plus forte d’entrepreneurs ayant enregistré des hausses de profit l’an dernier (68,8%), avec des considérations fortes pour la RSE. L’Allemagne est un pays très attractif pour la première génération d’entrepreneurs, qui sont 63,4% à avoir lancé leur entreprise, sans héritage familial. En Belgique, les entrepreneurs sont très actifs avec une moyenne de 6,7 entreprises par entrepreneurs (vs une moyenne globale de 5,7 entreprises par entrepreneur).

L’émergence des Millennipreneurs : la nouvelle génération des entrepreneurs de moins de 35 ans. Issus de la génération des Millennials ou « Génération Y », leur approche du business est différente de génération des Baby Boomers notamment en termes d’ambition, de résultats et de leadership. 78% d’entre eux ont une histoire familiale dans l’entrepreneuriat. En moyenne, ils ont déjà lancés 7,7 entreprises contre 3,5 pour leurs ainés de 50 ans et plus. Cependant, les secteurs d’activité dans lesquels ils prospèrent ne sont pas si différents de leurs ainés.

  • Top 3 des secteurs d’activité créateurs de richesse :
  1. 1 – Commerce (12,5%)
  2. 2 – Services Professionnels tels que Droit et comptabilité (8,5%)
  3. 3 – Nouvelles Technologies (7,3%)

Les Femmes entrepreneurs : les femmes ont eu plus de succès que leurs homologues masculins depuis un an. Ambitieuses, 89% des femmes entrepreneurs sondées ont un objectif de profit stable ou en croissance dans les 12 prochains mois. Les femmes Millennipreneurs attendent davantage et prévoient une marge bénéficiaire de près de 35% en 2015.

  • Top 3 des secteurs créateurs de richesse:
  1. 1- Commerce (16,5%)
  2. 2- Services Professionnels tels que Droit et comptabilité (11,2%)
  3. 3- Mode (6%)
  • Top 3 des secteurs si elles devaient changer d’activité :
  1. E-commerce (9,3%)
  2. Tourisme et loisirs (8,6%)
  3. Médias sociaux (6,3%)
  • Top 3 des critères de succès:
  1. Profit sur investissement (35,2%)
  2. Transfert aux futures générations (12,3 %)
  3. Impact social (11,2%)

C’est en Pologne, en Espagne et en Chine que les femmes entrepreneurs à succès sont les plus actives. La Suisse, l’Allemagne et la Belgique figurent parmi les pays les plus attractifs pour la première génération des femmes entrepreneurs qui n’ont pas d’héritage familial dans l’entrepreneuriat. Les sources de financement des femmes qui créent leur entreprise sont : un apport personnel (43%), un prêt bancaire (21%) et un prêt personnel auprès de leur famille ou ami (17%). Ces résultats montrent que les femmes recourent davantage à l’autofinancement pour leur capital de départ et moins au crédit bancaire.

Les tendances d’investissements / allocation de portefeuille des entrepreneurs :

Sur l’ensemble des entrepreneurs sondés, les volumes d’investissement ont augmenté de 12% ces 12 derniers mois, avec une hausse significative de leurs investissements au-delà de leurs marchés domestiques.

La diversification de leur portefeuille est une tendance majeure, même s’ils allouent 20% de leurs investissements dans leur propre activité et 17% dans l’immobilier. Les entrepreneurs sondés ont aussi plus d’appétence pour le private equity (9 % des investissements) et l’ISR (6%).

  • Top 3 des zones géographiques privilégiées :
  1. Asie Pacifique
  2. Europe de l’ouest
  3. Etats-Unis

Zoom sur le Luxembourg 

Faible création avec 4 entreprises en moyenne, devant la Pologne et Taïwan (3,8). 2ème place en termes de chiffre d’affaires moyen (9,2 millions USD) et se hissent en tête du classement en termes de patrimoine moyen (9,2 millions USD).

Consultez l’étude : Rapport complet

Contact presse : 

Servane Costrel de Corainville –  01 42 98 15 91 / 06 74 81 98 27 – servane.costreldecorainville@bnpparibas.com